Le Savon du Maquis au Macérat d'Immortelle !

Publié le par Louiza

Le Savon du Maquis au Macérat d'Immortelle !

Dans la continuité de la Saga Immortelle ..

Un savon comme j'aime, à l'aspect brut ..  avec ce côté sauvage qui rappelle le maquis avec ses montagnes et sa végétation unique en son genre !!

Son parfum puissant, aromatique, boisé, chauffé par le soleil, transporte à coup sûr dans le bassin méditerranéen .. 

Il est d'une douceur incroyable et son parfum accroche bien la peau .. un régal je vous dis !!

J'ai réalisé ce savon avec 100% de mon macérat d'immortelle que j'avais lancé à la mi-juillet, il contient 75% d'huile d'olive et 25% de caprylis.

Ce savon a donc la particularité de contenir du caprylis ou l'huile de coco fractionnée, une huile que je n'ai jamais tentée auparavant en savonnerie !

L'huile de coco fractionnée est créée en séparant les acides gras de l'huile de coco vierge par distillation puis fractionnement. Les triglycérides à longue chaîne sont éliminés laissant derrière eux les acides gras à chaîne courte et moyenne, ce qui donne une huile liquide à température ambiante, incolore et très stable dans le temps.

L'huile de coco fractionnée est incroyablement légère et ne laisse pas de sensation grasse sur la peau, ce qui en fait une excellente base pour les huiles de massage et les émulsions non grasses. 

L'huile de coco fractionnée est également un excellent solvant pour les actifs lipophiles (macérats huileux) et un très bon support pour les parfums huileux.

Après de nombreuses recherches sur son rôle dans les savons, j'ai trouvé tout et son contraire dans le net mais vraiment très peu d'informations intéressantes à son sujet !

Certains disent qu'elle est trop chère et sans intérêt dans un savon, d'autres qui l'ont essayée disent qu'elle donne des savons mous et gluants, d'autres encore trouvent qu'elle donne une super mousse et des savons très durs, etc.

Il faudrait peut-être que je fasse un de ces jours un 100% caprylis pour me faire ma propre idée sur la bête 😉

Voilà les informations que le calculateur Soapcalc donne à son sujet :

On la retrouve sous le nom de "Coconut Oil Fractionated".

On la retrouve sous le nom de "Coconut Oil Fractionated".

Et voici les informations concernant l'huile de coco sur le même calculateur :

L'huile de coco

L'huile de coco

En comparant ces deux huiles, on constate que l'huile de coco fractionnée est plus durcissante que l'huile de coco et ses pouvoirs moussant et détergent sont nettement supérieurs !!

Mais bon, comme je ne me fie presque jamais aux valeurs des calculateurs, je voulais mettre toutes les chances de mon côté pour réussir ce savon d'autant plus qu'il est réalisé avec 100% de mon précieux macérat 😁.

J'ai donc rajouté 3% au total en argiles jaune et blanche pour durcir et adoucir le savon et un autre ingrédient qui a toute son importance et dont je ne vous ai jamais parlé auparavant, pourtant je le teste depuis bientôt deux ans !

Cet ingrédient n'est autre que le gluconate de sodium (E576)!

Les Gluconates sont des actifs multifonctionnels pour l’agroalimentaire, l’hygiène corporelle, les produits pharmaceutiques et les préparations techniques.

Naturellement présents dans les fruits et le miel, les gluconates sont produits par fermentation de carbohydrates (glucides) renouvelables, ce sont des produits facilement biodégradables. Ce groupe de produits comprend la glucono-delta-lactone (GDL), le gluconate de sodium et les gluconates liquides. 

<< J'ai beaucoup utilisé le GDL dans mes tambouilles, il rentre d'ailleurs dans la composition du conservateur Geogard ultra qui n'est autre que le mélange de GDL (75%) et le Sodium Benzoate (25%) >>

Le gluconate de sodium, poudre cristalline blanche, est le sel de sodium de l’acide gluconique. Non corrosif, non toxique et facilement biodégradable (98% après 2 jours).

Il est produit par la fermentation microbienne du glucose avec l'utilisation d’hydroxyde de sodium pour contrôler le pH.

On le trouve souvent dans les produits d'entretien, dans les savons, les crèmes solaires, les shampoings, les dentifrices, les produits capillaires, le maquillage et dans une variété d'autres produits.

Dans les produits de soins corporels, le gluconate de sodium sert d’agent chélatant (en remplaçant beaucoup plus efficacement le très controversé EDTA) et comme agent hydratant puissant. Il sert également à stabiliser les produits et à réguler le pH.

Les dosages préconisés selon les sites vendeurs varient de 0,3% à 1%, de 1% à 5 % et jusqu'à 10% pour certains.

Je l'ai testé pour l'instant entre 0,5% et 1% dans les savons corporels et j'en suis assez satisfaite mais dans les savons-shampoing, je suis assez mitigée quant à son efficacité à 1% !

Pourquoi les savons-shampoings ? Un agent chélateur contribue non seulement à éviter les dépôts de savon dans les baignoires, éviers et bacs de douche, mais aussi les dépôts minéraux sur les cheveux, causés généralement par les eaux dures et donc très calcaires !

En se lavant avec une eau dure, les savons moussent moins bien et leur effet détergent est nettement réduit qu'avec une eau plus douce. En plus de cela, le savon a tendance a réagir avec les ions de calcium et de magnésium contenus dans l'eau et cette combinaison va former des précipités insolubles sur les cheveux, donnant cet aspect gras surtout en cas de cheveux longs !

Voilà pourquoi les agents chélateurs ont toute leur importance dans ce type de savon pour cheveux !!

Je vous renvois vers mon article "Savon shampoing, parlons-en" pour en savoir un peu plus.

Je le testerai donc à 5% voire plus, pourquoi pas, comme je l'ai déjà fait avec le citrate de sodium, un autre chélateur, entre 3 et 10% (voir mes recettes de savons avec le citrate de sodium ici, ici, ici, ici et ici).

Ou combiner les deux (gluconate de sodium + citrate de sodium), apparemment ça augmenterait l'effet chélatant sur le savon ... une piste à explorer donc !

Le Savon du Maquis au Macérat d'Immortelle !

Une chose est sûre, quant au savon d’aujourd’hui, c'est que le gluconate de sodium a beaucoup contribué à le durcir et le rendre moins gluant et moins fondant, ce qui n’était pas le cas par exemple de mon savon Saboun Massalia qui, lui, était composé pourtant de 72% olive et 28% coprah et qui présentait cet aspect gluant qu'on connait avec les savons à forte teneur en huile d'olive !

J'achète le gluconate de sodium sur des boutiques spécialisées sur Ebay, vous pouvez en trouver sur d'autres sites, Google sera votre meilleur ami dans ce cas-là 😉

Suite à cette expérience, j'ai pu constater qu'avec la caprylis, la trace a été super lente à venir alors qu'en temps normal, la même recette avec l'huile de coco, la trace est hyper rapide à venir !

Au niveau de la mousse, je constate également que le savon est beaucoup plus moussant que pour le savon de la même recette mais avec l'huile de coco concentrée pourtant à 28% !

Trêve de blabla et passons à la recette 😅

 

// Vous trouverez toutes les étapes de la réalisation de ce savon dans la vidéo ci-dessous //

Vous abonner à ma chaîne Youtube

Avant de commencer, merci de prendre connaissance des précautions d'usage décrites dans les articles suivants :

Avant de vous lancer

Fabriquer ses savons à la maison

Les huiles essentielles

Voici la composition du savon pour 500g d'huiles saponifiées

ATTENTION !!! Si vous décidez de changer les quantité et/ou les huiles, vous serez obligés de tout recalculer !!! Donc ATTENTION !!!

 

Lire cet article pour savoir comment passer des pourcentages aux grammes :

Calcul des Recettes : du pourcentage au gramme

Savon surgras à la base à 10% 

Eau à 35% (175g) calculé en fonction du poids total des huiles

(ici hydrolats congelés d'immortelle, ciste, lentisque de Corse et absinthe de Tunisie)

Soude caustique Naoh (71,79g) à recalculer impérativement si vous changez les huiles et/ou les quantités !!

1% gluconate de sodium dissout dans la solution alcaline.

Mon macérat est composé de 75% huile d'olive et 25% caprylis.

J'ai indiqué au calculateur le poids total des mes huiles (ici 500g) et sélectionné mes huiles dans la colonne des huiles en indiquant le pourcentage de chacune.

75% huile d'olive

25% caprylis (huile de coco fractionnée)

J'ai ajouté dès le départ dans les huiles :

2% argile blanche

1% argile jaune

La trace a été super lente à venir, environ 15mn !

J'ai ajouté à la trace :

3% synergie d'huiles essentielles (romarin, ciste, myrte vert)

5% fleurs immortelle issues de la filtration du macérat.

Le Savon du Maquis au Macérat d'Immortelle !

A l'heure où j'écris cet article, le savon a déjà fini sa cure, il est super doux, d'un pH avoisinant les 8, et son parfum est juste extraordinaire, il rappelle tellement le maquis avec ses montagnes majestueuses et sa splendide végétation !

La présence des fleurs lui rajoute un côté exfoliant très appréciable !

Je le réserve exclusivement pour le visage, et oui .. précieux qu'il est 😍

Le Savon du Maquis au Macérat d'Immortelle !

Publié dans Savon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vivien 22/09/2020 19:40

Il est super beau, j'adore son apparence rustique :D Bravo :)

Louiza 22/09/2020 22:29

Merci beaucoup Vivien :-)