Ceralan ou Cire d'Abeille Estérifiée

Publié le par Louiza

Ceralan ou Cire d'Abeille Estérifiée

Depuis que j'ai publié la recette du baume apaisant à l'immortelle à base de ceralan, vous avez été très nombreux à me réclamer la recette de ce dernier !

Bien que la recette soit disponible sur une multitude de blogs de cosmétiques maison, je vais vous la redonner ici et même en vidéo dans ma chaîne YouTube pour vous montrer clairement les étapes de sa fabrication.

Je tiens à préciser que je n'ai rien inventé, je ne fais que reproduire des recettes qui ont été largement reprises sur la blogosphère et qui ont fait leurs preuves auprès des cosméteuses maison ... dont moi laugh !!

J'ai découvert le ceralan il y a plusieurs années maintenant grâce à l'excellent blog de Célimene, une véritable mine d'or qui regorge d'informations précieuses sur la fabrication des émuls maison !

J'ai par la suite découvert celui de Mon Made in Home qui, lui aussi, est une référence pour moi en la matière et dont je m'inspire pour faire mes émuls, notamment le ceralan au miel.

Vous trouverez mes autres recettes au ceralan ici, ici et ici.

Mais d'abord, c'est quoi le ceralan ?

Le ceralan ou la cire d'abeille estérifiée est un dérivé hydrophile de la cire d'abeille dans lequel les acides gras ont été transformés en esters polyglycériques.

Elle est obtenue par estérification des acides gras libres de la cire d'abeille par du polyglycérol (glycérine), ce qui la rend plus hydrophile avec une meilleure affinité pour l'eau.

La cire d'abeille ainsi modifiée va avoir une meilleure rétention et une meilleure gélification des huiles tout en inhibant la cristallisation en phase huileuse, ce qui augmenterait la stabilité des formulations anhydres (qui ne contiennent pas d'eau).

Ce procédé la rend également plus pénétrante et moins grasse que la cire d'abeille, en laissant une sensation de satin sur la peau !

Les baumes au ceralan sont plus souples et plus crémeux, ils sont vite absorbés par la peau et ne laissent qu'un très léger film protecteur.

Son INCI est : Polyglycéryl-3 beeswax ou PG-3 Beeswax.

On en trouve chez Aromazone sous le nom de cera bellina.

En quoi consiste l'estérification ?

L'estérification est la réaction qui permet d'obtenir un ester.

L'ester est obtenu en faisant réagir un acide carboxylique (la cire d'abeille dans notre cas) avec un alcool (glycérine dans notre cas) dans un milieu acide qui sert de catalyseur pour accélérer la réaction chimique (vinaigre + acide citrique dans notre cas).

Les deux produits de cette réaction sont : un ester (ceralan) et de l'eau.

Pour faire simple : Cire d'abeille + glycérine (en milieu acide pour catalyser) = ceralan.

Le contraire de cette réaction s'appelle l'hydrolyse, en d'autres termes, de la cire d'abeille saponifiée.

La marque Weleda l'utilise beaucoup dans ses crèmes et soins pour le corps.

Pour info, je fais aussi ma cire d'abeille saponifiée et je l'ai déjà intégrée dans ma Méduse "La Berbère".

Comment obtenir le ceralan :

Célimene conseille de fondre d'abord la cire d'abeille au bain-marie puis lui ajouter la glycérine et le vinaigre.

J'ai vu aussi d'autres recettes où on faisait fondre la cire d'abeille avec la glycérine et ensuite on rajoutait le catalyseur (vinaigre ou solution saturée en acide citrique).

Certains font même une deuxième estérification de l'ester obtenu avec de la glycérine, d'autres avec de la glycérine et du miel, etc.

Ma curiosité m'a poussée à tester toutes ces méthodes et bien d'autres encore (et pas qu'avec la cire d'abeille), j'ai au final opté pour la méthode qui consiste à faire une seule estérification et en mettant à fondre dès le départ l'ensemble des ingrédients; et sincèrement, après avoir fait le comparatif, je n'ai pas trouvé de différence entre tous les esters que j'ai obtenus !

Donc libre à vous de faire dans l'ordre que vous souhaitez !!

La recette originale préconise une part de cire d'abeille pour deux parts de glycérine et une part de vinaigre (catalyseur).

Après de nombreuses recherches sur le net et dans les forums (notamment Les Tambouilleuses & Co), j'ai pu trouver plein d'information précieuses comme par exemple : mettre un réactif en excès (glycérine) pour améliorer le rendement final; plus on acidifie et plus vite on obtient l'ester (le ceralan); plus on chauffe et plus la réaction s'accélère; le ceralan à base de cire d'abeille brute donne de meilleurs résultats que celui à base de cire d'abeille blanche, etc.

Vous trouverez toutes les étapes de la réalisation du Ceralan Maison dans la vidéo ci-dessous

Vous abonner à ma chaîne Youtube

Merci de prendre connaissance des précautions d'usage décrites dans ce qui suit :

Avant de vous lancer

Voici donc ma recette et qui rejoint celle de Mon Made in Home en termes de quantité mais pas de procédé :

- Une part cire d'abeille brute bio (100g)

- Trois parts glycérine (300g)

- Une demie part vinaigre blanc (50g) additionné d'une cuillère à soupe d'acide citrique.

J'ai mélangé l'ensemble des ingrédients dans un grand bol résistant à la chaleur que j'ai porté au bain-marie en alternant entre feu moyen et feu fort pendant 45 minutes.

Attention, pendant la chauffe, il est impératif de surveiller le niveau d'eau du bain-marie !!

J'ai laissé ensuite la préparation tiédir à température ambiante puis je l'ai mise au frais pour accélérer le durcissement de l'ester.

J'ai récupéré le ceralan en forme de disque, je l'ai rincé, séché puis découpé en morceaux.

Il faut laisser le ceralan sécher complètement pendant une journée ou deux avant de le conserver dans un pot hermétique. Il se conserve aussi bien que la cire d'abeille.

En ce qui concerne le liquide qui en résulte, certains le jettent et d'autres l'utilisent pour faire des extraits hydro-glycérinés. Comme je ne sais pas exactement quels sont les résidus qui se retrouvent dans le liquide final, et dans le doute, je préfère le jeter !

Ceralan ou Cire d'Abeille Estérifiée

J'utilise la même méthode pour estérifier la cire du Japon, la seule cire que j'utilise pour le visage et qui ne me donne ni boutons ni points noirs !

Même si elle est déjà très pénétrante, le fait de l'estérifier lui procure davantage de toucher évanescent !

Je l'ai déjà intégrée dans mon Baume aux Neuf Plantes, dans mon Baume Précieux de nuit aux Trésors du Maquis et dans ma Lanoline 100% Végétale.

Ceralan ou Cire d'Abeille Estérifiée

Pour vous montrer la différence qui existe entre la cire d'abeille brute et le ceralan, j'ai réalisé deux baumes comme suit :

Test avec ceralan :

80% d'huile de tournesol

20% ceralan maison

Test avec cire d'abeille brute :

80% huile de tournesol

20% cire d'abeille brute.

J'ai fait fondre les deux baumes et les ai coulés encore chauds dans leurs pots respectifs. J'ai laissé ensuite durcir à découvert plusieurs heures à l'air libre avant de les triturer.

Retrouvez ces tests dans ma vidéo ci-dessus.

Le résultat est sans appel :

Le baume avec la cire d'abeille est plus épais, plus compacte, il présente des grains et il est plus filmogène.

Le baume au ceralan est plus crémeux, plus tendre, d'un aspect lisse, pénètre rapidement la peau et laisse un très léger film protecteur sur la peau.

Le baume à la cire d'abeille est plus odorant en miel contrairement à celui au ceralan qui ne dégage qu'une discrète odeur de miel.

Le baume à la cire d'abeille est légèrement plus foncé que le baume au ceralan.

Je vous renvois vers les tests de la Cosméto de Coco qui a obtenu les mêmes résultats que les miens.

Elle a fait aussi un comparatif assez intéressant par rapport à la cera bellina d'AZ, je vous laisse le découvrir ici.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur ces notions de chimie, je vous laisse lire le fichier qui suit :  Les réactions d’estérification et d’hydrolyse.

Ceralan au miel que j'ai fabriqué en 2016

Ceralan au miel que j'ai fabriqué en 2016

Publié dans Mes extraits maison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article