Les Savons Shampoing, parlons-en !

Publié le par Louiza

Les Savons Shampoing, parlons-en !

Avant de partager avec vous mes différentes recettes de savons shampoing que je testent depuis maintenant plusieurs mois, j'ai décidé de vous faire cet article qui est le fruit d'un long travail de recherche combiné à mon expérience personnelle !

Si vous êtes donc intéressés par les savons shampoing ou vous les utilisez déjà, cet article est pour vous ;-)

Alors, le savon shampoing, quésaco ??

Le savon shampoing est fabriqué de la même manière que le savon classique, avec le processus de saponification à froid ou à chaud. Il est donc différent du shampoing solide qui, quant à lui, est fabriqué avec des tensioactifs tels que le SCS, SCI, SLSA ou SLMI.

C'est le shampoing le plus écologique qui soit, qui a certes un pH se rapprochant de celui d'un savon classique mais les ingrédients qui le composent sont justement bien choisis pour contrecarrer ce pH basique, ajouté à cela les rinçages acides pour rétablir le bon pH des cheveux (je vous en parle plus bas).

La différence principale entre un savon shampoing et un savon classique réside dans l'équilibre entre le type et la quantité d'huiles et de beurres utilisés pour chacun, le surgraissage de base ainsi que les différents ajouts, plus ciblés pour les cheveux pour le savon shampoing et plus ciblés pour la peau pour le savon classique.

Si vous n'êtes pas encore habitués aux savons shampoing, le concept peut vous étonner ! Mais je vous rassure, ce type de shampoing est juste une merveille pour laver et conditionner les cheveux d'une manière tout à fait naturelle tout en les laissant doux, brillants et en bonne santé, et c'est pour cette raison que je les aime tant !!

Bien qu'ils commencent sérieusement à envahir le marché des produits naturels, bio et zéro déchet (regardez un peu ici), se laver les cheveux avec des savons était chose courante avant l'arrivée des soupes chimiques shampoings liquides à base de tensioactifs, devenus très populaires dans les années 40.

Et pour tout vous dire, ma propre mère, à son époque, n'avait connu autre shampoing que le savon de Marseille, et ça ne l'avait pas empêché d'avoir une tignasse de rêve !! 

En plus d'être naturel, économique et sans produits toxiques, le savon shampoing est un produit zéro déchet. Il est donc une excellente alternative écologique aux shampoings liquides. En l'utilisant, vous contribuez depuis votre salle de bain à réduire l'impact environnemental en éliminant les bouteilles en plastique !

Mais ... et oui, il y a un "Mais" ;-)

S'il a tendance à convenir d'emblée à certaines personnes, la plupart des gens vont devoir passer par une période d'adaptation pour enfin leur convenir, et pour d'autres, malheureusement, cette période peut devenir une dure mission :-(

Ceci dit, il existe plusieurs facteurs qui influent sur le bon fonctionnement du savon shampoing d'une personne à une autre et il est difficile de proposer une solution qui convient à tout le monde car nous n'avons pas forcément le même type de cheveu !

Je ne vous cache pas qu'à mes débuts avec ce type de shampoing, mes cheveux ressortaient plutôt bizarres, gras et ternes. J'ai même failli y renoncer si ce n'est ma persévérance et ma volonté d'y croire, et maintenant mes cheveux me remercient à chaque fois que je les lave avec l'un de mes savons shampoing, et oui, ici c'est fait maison ;-)

Pourquoi y a-t-il une période de transition pour les savons shampoing ?

Comme je le disais plus haut, si certaines personnes ne rencontrent aucun problème à utiliser un savon shampoing, la sensation de cheveux lourds, mal lavés n'est pas un problème rare, et beaucoup de personnes s'en plaignent, même après plusieurs semaines d'utilisation !

La période de transition peut donc aller de quelques jours à quelques semaines, voir plusieurs mois, cela dépend essentiellement du degrés d'endommagement de vos cheveux, de la quantité de résidus et de dépôts chimiques accumulés suite à l'utilisation des produits conventionnels, et une part de votre génétique car oui, il existe des cheveux qui n'aiment pas tout court ce type de shampoing !

Lorsque vous commencez à les utiliser, vos cheveux ou votre cuir chevelu peuvent devenir gras ou secs, ou balancer entre les deux extrêmes ! Vos cheveux peuvent vous paraître gras, lourds, emmêlés, avoir une texture étrange ou au contraire, devenir plus secs que d'habitude !

Vos cheveux sont dans un état dit "de panique" car trop accros aux shampoings conventionnels, ils vont donc, à travers ces manifestations, réapprendre à vivre sans les soupes chimiques, et je vous l'accorde, c'est loin d'être facile pour eux et pour vous !
Tout cela sera du passé avec de la persévérance et un chouïa de patience, et comme les miens, vos cheveux vous remercieront car ils gagneront en santé et en douceur ;-)

Il existe aussi d'autres facteurs qui poussent vos cheveux à se rebeller lorsque vous essayez de les ramener à leur état naturel :

1/ Un nouveau shampoing :

Etant donné que les shampoings conventionnels éliminent quasiment tout le bon sébum protecteur, le cuir chevelu va en produire davantage pour compenser ce manque, voir en excès, et vous voilà rentré dans un cercle vicieux !

Et en passant au savon shampoing, le cuir chevelu aura donc besoin de temps pour rééquilibrer la production de sébum et pendant cette période de transition, vos cheveux peuvent paraître lourds et gras.

2/ Le mauvais shampoing :

Beaucoup de personne novices n'utilisent pas le bon savon shampoing en fonction de leur type de cheveu ! Il est très important de rappeler que pour de bons résultats et une période de transition la moins longue possible, il est impératif d'utiliser la bonne barre de shampoing car le type de cheveu de chacun est unique !

3/ L'eau dure : 

Plus l'eau contient des ions calcium et magnésium, plus elle est dure.

L'eau va être plus ou moins dure et plus ou moins calcaire selon la région où l'on se trouve.

Pour connaître le degrés de dureté de l'eau de votre région, il faut se renseigner sur le site de votre ville dédié aux eaux ou directement auprès de votre mairie.

A titre d'exemple, la dureté de l'eau de ma ville est moyenne, comprise entre 18 et 20°f (degrés français), une eau douce c'est moins de 8°f (ex. Corse et Pyrénées-Atlantiques), une eau moyennement dure c'est environ 15 à 30°f et enfin une eau très dure c'est au delà de 30 °f (ex. Île-de-France, Alpes-Maritimes).

En se lavant avec une eau dure, les savons moussent moins bien et leur effet détergent est nettement réduit qu'avec une eau plus douce. En plus de cela, le savon a tendance a réagir avec les ions de calcium et de magnésium contenus dans l'eau et cette combinaison va former des précipités insolubles sur les cheveux, donnant cet aspect gras surtout en cas de cheveux longs !

Le cuir chevelu lorsqu'il est confronté à une eau dure, s'assèche et les cheveux deviennent plus rêches et ternes.

Si vous être confrontés à ce problème d'eau dure, quelques solutions vous sont proposées :

- Investir dans un adoucisseur d'eau ou un filtre anticalcaire à installer sur votre pommeau de douche. 

- Utiliser de l'eau distillée ou longuement bouillie et refroidie pour se laver les cheveux.

- Ajouter une pincée de bicarbonate de soude par litre d'eau tiède et l'utiliser pour le shampoing, rétablir ensuite le pH avec un rinçage acide (eau+vinaigre).

4/ L'accumulation des produits chimiques :

Les silicones en tête !! Ils enrobent les cheveux d'une gaine synthétique pour les faire paraître plus beau et plus brillants mais en réalité ils les étouffent sans en prendre soin, pire ils empêchent même les soins d'y pénétrer en créant une barrière solide autour du cheveu, et en dessous, les cheveux souffrent !! 

Les savons shampoing auront du mal à bien fonctionner sur des cheveux traités avec des produits conventionnels bourrés de substances chimiques ! 

Il faut dans ce cas-là les clarifier, les détoxifier pour les aider à se débarrasser de ces résidus chimiques qui se sont accumulés sur les cheveux au fil des années. La phase de clarification peut durer plusieurs semaines avant d'envisager l'utilisation d'un shampoing naturel.

Vous trouverez dans mon blog deux recettes de masque capillaire détox et masque capillaire détox Tifs'Reset.

Quelques conseils pratiques pour faciliter votre transition :

1/ Rincez, rincez, rincez !!! Il se peut que la sensation de cheveux gras se produise lorsque les cheveux sont mal rincés. Contrairement au shampoing liquide, le savon shampoing ne peut être rincé aussi rapidement donc veillez à bien bien rincer vos cheveux.

2/ Si vous avez peur d'avoir des résidus de savon dans les cheveux, vous pouvez tout à fait utiliser une éponge loofah ou une fleur de douche pour produire une belle mousse que vous utiliserez pour vous laver les cheveux au lieu de frotter directement le savon dans les cheveux.

3/Utiliser une solution acide pour le dernier rinçage : le vinaigre de cidre de pomme est de loin le meilleur choix pour les rinçages capillaires.

Il aide à stimuler la repousse, éliminer les pellicules et les démangeaisons, tonifier et apaiser le cuir chevelu, éliminer le calcaire, adoucir et démêler les cheveux, resserrer les écailles et ainsi apporter aux cheveux beaucoup de brillance et de souplesse.

Il faut le choisir naturel, brut et surtout non pasteurisé afin de garantir toutes ces propriétés et ses bons éléments nutritifs. Faites-le macérer avec des plantes, cela le rendra encore meilleur, j'en ai pleins d'exemples dans mon blog, fouillez fouillez ;-)

Le rinçage au vinaigre de cidre de pommes est aussi un excellent moyen pour rétablir le bon pH acide des cheveux suite à l'utilisation du savon shampoing.

Personnellement, je l'utilise à raison d'une à deux càs dans un litre d'eau froide.

Faites des essais pour trouver la dilution qui convient le mieux à vos cheveux mais n'oubliez pas, les cheveux secs ont tendance à moins aimer les rinçages au vinaigre et au contraire, les cheveux gras ou mixtes en raffolent !

Dans tous les cas, faites au préalable un test de porosité pour voir si vos cheveux apprécient ou pas le vinaigre :-)

4/ Si vos cheveux n'apprécient pas le vinaigre, utilisez des infusions de plantes en dernier rinçage. Les plantes sont utilisées depuis des siècles pour adoucir naturellement les cheveux, améliorer leur souplesse et leur brillance et leur redonner du corps et du lustre. Vous trouverez sur mon blog un article complet sur les infusions capillaires aux plantes.

5/Alterner les shampoings : pour que vos cheveux s'habituent tout doucement mais surement au savon shampoing, je vous conseille de l'alterner avec d'autres shampoings naturels liquides, solides ou à base de poudres lavantes (recettes dans mon blog).

6/ Si malgré tous ces conseils, le savon shampoing ne vous convient toujours pas et ben un conseil : laissez tomber et tournez-vous vers des shampoings les plus clean possible et pourquoi pas faire un pas vers les no-poo, une excellente alternative 100% naturelle pour des cheveux forts et en bonne santé ;-)

 

Et pour conclure ce long article, rien ne vaut le retour aux sources pour prendre soin de notre peau et nos cheveux, en exploitant le pouvoir et la simplicité de ce que nous offre la nature tout en préservant et respectant notre planète ...

 

Bien à vous ....

 

Offres de parrainage

Me suivre sur Facebook

Me suivre sur Twitter

Me suivre sur Pinterest

Me suivre sur Instagram

Vous abonner à ma chaîne Youtube

 

 

 

 

Publié dans Cheveux, Savon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amélie 01/12/2019 16:16

Bonjour,

Pourriez-vous mettre en ligne des recettes de ces savons-shampoings?

Merci

Louiza 01/12/2019 19:25

Bonsoir, Je viens de mettre en ligne la première recette, d'autres suivront bientôt ;-)

Aurelia 14/11/2019 21:46

Merci pour cette article.

Louiza 15/11/2019 20:58

Avec plaisir ;-)