L'Aker el Fassi, reconnaître le vrai du faux !

Publié le par Louiza

L'Aker el Fassi, reconnaître le vrai du faux !

Connu sous le nom de "sang de gazelle", l'Aker el Fassi (ou Akar el Fassi) est un produit naturel issu de l'artisanat traditionnel marocain et dont les femmes berbères utilisait depuis la nuit des temps dans leur rituel de beauté pour se maquiller joues et lèvres d'un rouge envoûtant.

L'Aker el Fassi est fabriqué selon une recette ancestrale bien gardée, à partir de pétales de fleurs de coquelicots et d'écorces de grenades bien rouges. Ces derniers sont séchés naturellement à l'ombre dans un endroit aéré et ensoleillé et pas trop longtemps afin d'éviter aux pétales de noircir et donc de perdre de leur pigments naturels colorants. Ils sont ensuite pilonnés à la main pour les réduire en petites paillettes très fines naturellement brillantes.

Les propriétés très intéressantes du coquelicot et de la grenade, du fait de leur richesse en principes actifs antioxydants, anti-âges, hydratants et adoucissants, démontrent que l'Aker el Fassi est bien plus qu'un produit de maquillage naturel. Un atout de plus pour l'ajouter aux recettes cosmétiques anti-âges et anti teint terne car son pigment naturel rehausse le teint d'un léger voile rosé pour un coup de fraîcheur instantané.

Malheureusement, et au vu de la rareté des artisans qui fabriquent encore de nos jours ce produit noble comme le veut la tradition ancestrale, de faux Aker el Fassi fleurissent sur le marché et sont souvent proposés à la vente coupés avec un colorant rouge chimique et/ou naturel ou carrément de la pure poudre de carmin (colorant rouge profond, extrait de l'insecte cochenille), d'où l'importance de faire très attention pour ne pas se faire arnaquer et de ce fait se retrouver avec un produit sans aucun intérêt cosmétique et qui risque de vous colorer la peau d'un rouge dont vous aurez du mal à vous en débarrasser, je parle en connaissance de cause car j'ai déjà vécu la malheureuse expérience avec un Aker el Fassi qui était tout sauf le véritable !!

Suite à de nombreuses recherches sur Internet et en visionnant plusieurs vidéos de blogueuses marocaines, j'ai appris comment reconnaître le véritable du faux Aker el Fassi grâce notamment à certains critères et tests :

1/ L'Aker el Fassi véritable se présente sous forme de petites paillettes extrêmement fines, qui miroitent naturellement sans aucun ajout superflus (micas brillants, paillettes artificielles, etc.),

2/ L'Aker el Fassi est de couleur vieux rouge tirant vers le marron brique,

3/ Frotté à sec entre les doigts, l'Aker el Fassi colore la peau d'un rouge pourpre mais une fois lavée, elle en gardera qu'un léger voile rosée,

4/ Dispersé au dessus d'un verre déjà rempli d'eau, l'Aker el Fassi ne se dissout pas rapidement dans l'eau et ne la colore pas d'un coup, il a tendance à rester en surface quelques secondes puis les petites paillettes commencent à tomber tout doucement laissant derrières elles un sillage coloré,

5/ Une fois l'eau colorée en un beau rouge sang, l'Aker el Fassi a tendance à s'agglomérer au fond du verre sans complètement se dissoudre,

6/ En saponification, l'Aker el Fassi véritable ne donnera jamais de savons «rouges», c'est plutôt en vieux rose qu'il colorera,

7/ Il faut une quantité considérable de pétales de coquelicots pour produire une toute petite quantité d'Aker el Fassi et ce, sans compter le travail fastidieux du séchage qui impose que les pétales ne se touchent pas pour un séchage uniforme qui préserve le pigment de la fleur, d'où la vente au gramme à un prix très élevé.

Je termine par citer quelques utilisations de l'Aker el Fassi en cosmétique :

- Ajouté dans l'hydrolat de rose, il redonne de l'éclat au visage et ravive les teints ternes et fatigués,

- Mélangé à du ghassoul et de l'eau de rose en masque, il traite les peaux grasse et améliore l'éclat du teint,

- Ajouté à du henné, il contribue à accentuer les reflets rouges et à rendre les cheveux plus doux,

- Ajouté au savon noir (beldi), il aide à gommer la peau des impuretés et donner de la fraîcheur,

- Mélangé à une crème corporelle, il aide à hâler la peau,

- Dans les baumes à lèvres, il colore en même temps qu'il protège du dessèchement,

- Appliqué au doigt mouillé à même la poudre, il donne bonne mine aux joues pâles et enveloppe les lèvres d'un rouge brique chatoyant mat, façon lèvres mordues, qui tient longtemps sans tâcher.

Cependant, l'Aker el Fassi doit être utilisé avec parcimonie car c'est un colorant très marquant par nature.

L'Aker el Fassi peut aussi être utilisé comme colorant naturel pour toutes les préparations cosmétiques maison telles que les crèmes, les laits, les savons, les lotions, etc.

Je vous laisse contempler en images, ci-après, les tests que j'ai fait subir à ce superbe Aker el Fassi afin de vous montrer son authenticité, ce petit trésor rouge (ou "truffe rouge" comme on s'amuse à l'appeler lol), fabriqué artisanalement au Maroc par les mains expertes d'une mamie, m'a été gracieusement offert par une très bonne amie à moi (qui se reconnaîtra certainement ;-)) et à qui je tiens à rendre hommage ici pour sa grande générosité et son cœur en or ! 

A gauche solution acide (eau + une bonne pincée acide citrique), à droite solution basque (eau+ une bonne pincée bicarbonate de soude)A gauche solution acide (eau + une bonne pincée acide citrique), à droite solution basque (eau+ une bonne pincée bicarbonate de soude)
A gauche solution acide (eau + une bonne pincée acide citrique), à droite solution basque (eau+ une bonne pincée bicarbonate de soude)A gauche solution acide (eau + une bonne pincée acide citrique), à droite solution basque (eau+ une bonne pincée bicarbonate de soude)

A gauche solution acide (eau + une bonne pincée acide citrique), à droite solution basque (eau+ une bonne pincée bicarbonate de soude)

A droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctorialesA droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctoriales
A droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctorialesA droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctoriales
A droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctorialesA droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctoriales
A droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctorialesA droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctoriales

A droite solution basique (eau+une bonne pincée de soude caustique), on remarque que la couleur de l'Aker el Fassi s'exprime merveilleusement en milieu acide et c'est plutôt le contraire en milieu basique. C'est le cas de la plupart des poudres de plantes tinctoriales

Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface
Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface

Le test du verre d'eau et l'évolution de la couleur. On remarque les paillettes dépourvues de leur couleur, surnager en surface

Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..
Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..
Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..
Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..
Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..
Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..
Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..

Test en saponification à 1% d'Aker el Fassi, c'est tout sauf du rouge !! Résultat à suivre ..

Quand je passe mon doigt pour le disperser, la feuille blanche n'est pas du tout colorée !Quand je passe mon doigt pour le disperser, la feuille blanche n'est pas du tout colorée !

Quand je passe mon doigt pour le disperser, la feuille blanche n'est pas du tout colorée !

Sous différentes lumières, le brillant est totalement naturel !Sous différentes lumières, le brillant est totalement naturel !
Sous différentes lumières, le brillant est totalement naturel !Sous différentes lumières, le brillant est totalement naturel !

Sous différentes lumières, le brillant est totalement naturel !

Juste magnifique !!!Juste magnifique !!!

Juste magnifique !!!

Publié dans Aker el Fassi, Cosmétique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophie 11/05/2019 18:10

Bonjour
Je suis de l’île de la réunion et je souhaiterais savoir sur quel site je peux acheter l’Aker el Fassi authentique s’il vous plaît
Merci

Louiza 13/05/2019 19:51

Le mien vient directement du Maroc. La boutique les essentielles de Cristine le proposait avant mais plus maintenant car il est rare d'en trouver de l'authentique :-(

Fathia 15/04/2018 16:44

Bonjour Louiza,
Merci pour toutes tes explications sur l’aker fassi, étant moi même berbère marocaine je n en connaissait pas autant sur le produit, sauf pour le rituel des mariages ou il était présent pour le maquillage. Merci d avoir su me sortir de mon obscurantisme et fait revivre « la truffe rouge » comme tu le nomme, merci d’honorer ces bienfaits ancestraux

Louiza 15/04/2018 17:54

C’est tout à ton honneur ma belle, c’est aussi grâce à toi que j’ai pu redécouvrir cette si rare et précieuse truffe rouge, et que j’ai pu faire cet article ! Bisous bisous

valeria 15/04/2018 08:21

Merci Louiza mais, comme toute italienne qui se respect l'huile je le prends en Italie, surtout puisque mon père en produit (j'ai la chance, je sais). Encore merci!
ps
j'ai a-do-ré le beurre aux encens...entre autre!

Louiza 15/04/2018 13:37

Effectivement , vous avez de la chance ! Moi je dois me déplacer ou la faire venir de Kabylie, ma belle mère en fait aussi ! Oui le beurre de résines est superbe :-)

Corinne 15/04/2018 01:11

Merci. Cest très intéressant. Cela dit j'ai de la poudre de coquelicot plus d'écorce de Grenadier plus un petit tajine daker fassi. Je ne sais pas comment recharger ce pot. Cest a dire imprégner l'argile avec cette pgoudre. Une piste ?

Louiza 18/04/2018 12:44

Bienvenue Corinne ;-)

Corinne 18/04/2018 11:50

Merci. Ravie de découvrir ce blog aussi.

Louiza 15/04/2018 13:48

Bonjour Corinne,
À part mélanger l’argile blanche (pour son pH neutre) avec ces deux poudres et de l’eau et badigeonner le creux du tajine et laisser sécher , je ne vois pas comment on peut faire ! Perso je n’ai jamais acheté ces tajine à l’aker fassi car souvent mélangés à du colorant rouge, plusieurs épiciers marocains me l’ont confirmé ! Mais rien ne remplace le véritable Aker el Fassi car la recette de sa fabrication est ancestrale et demande un savoir faire que seuls les vieux artisans marocains détiennent le secret ! Mais faut-il trouver le véritable ;-)

valeria 14/04/2018 21:09

Merci beaucoup pour ce partage ! Je part lundi pour l'Algérie et plus dans les détails pour la Kabylie; puisque vous parlé de savoir faire berbere, pensez vous que je pourrais en trouver en Kabylie? connaissez vous le nom berbère? Merci
ps
je réalise beaucoup de vos recettes et je le trouve plus que sympas: elle sont magnifiques, je n'ai pas trop l'occasion de vous en remercier et je tiens à le faire maintenant..

Louiza 14/04/2018 22:29

Bonsoir Valéria,
Tout d’abord, merci d’apprécier mes recettes et surtout merci pour votre retour, je suis vraiment flattée !
Quant à l’aker el fassi, et comme indiqué dans l’article, c’est un produit naturel typiquement marocain, les berbères existent partout en Afrique du Nord mais là on parle de femmes berbères marocaines donc il y a peu de chance pour que vous le trouviez en Kabylie, par contre de la bonne huile d’olive dont je raffole, vous en trouverez certainement là bas ;-) Je vous souhaite un excellent voyage en terre kabyle !